Le jeudi 26 mai (jour de l'Ascension), nos musées seront fermés l'après-midi.

Fermer

Musea Brugge enrichit sa collection d'un nouveau primitif flamand

19 juin 2019

Après l'achat de la Sainte Véronique du Maître de la Légende de sainte Ursule en début d'année, Musea Brugge est fière d'étoffer encore sa collection de primitifs flamands. Le panneau est l'œuvre d'un disciple de Jan van Eyck et se trouvait jusqu'à présent en Grande-Bretagne.

2019 06 19 PBNieuwe Vlaamse Primitief

Il est extrêmement rare de pouvoir acquérir une peinture pouvant être directement liée à l'atelier de Jan van Eyck. La ville et la direction du musée sont dès lors ravies de cet enrichissement majeur de la collection. Bruges peut d'autant plus revendiquer le titre de 'capitale des primitifs flamands' et dispose d'un joyau supplémentaire à présenter aux amateurs d'art et visiteurs dans le cadre de l'année Van Eyck 2020.

L'analyse dendrochronologique, qui est la technique permettant de déterminer l'âge d'un objet en bois, comme un panneau, semble indiquer que le support en chêne date de 1387. Le panneau a probablement été peint au cours de la deuxième décennie du 15e siècle, du vivant de van Eyck, ou peu après son décès en 1441.

Le tableau représente la Vierge Marie tenant l'enfant, siégeant sur un trône installé dans une pièce. Le peintre anonyme a fondé sa composition sur des éléments issus de diverses œuvres de Jan van Eyck et son atelier, ce qui permet de conclure qu'il avait accès aux dessins du maître brugeois et qu'il a même probablement séjourné un certain temps dans son atelier.

Le propriétaire initial du panneau est inconnu. Il en va de même de sa fonction d'origine. Il est probable que la peinture ornait un petit autel ou servait à des fins de dévotion privées. Le premier propriétaire connu est Lucien Bonaparte, frère de Napoléon, qui le vendit en 1816.

Le conseil communal de la ville de Bruges a récemment approuvé l'acquisition. Le permis d'exportation officiel a ensuite été délivré et l'œuvre est enfin arrivée à Bruges où elle fait actuellement l'objet d'un examen approfondi. La peinture sera visible dans le cadre de l'exposition 'Jan van Eyck à Bruges' qui ouvrira ses portes au Groeningemuseum le 12 mars.