Nocturnes 'Face à face avec la Mort': 28 janvier 2023. Tickets & info

Fermer

Musea Brugge se voit attribuer la gestion de dessins d'artistes comme Michel-Ange, Jordaens et Boucher

17 mai 2022

Musea Brugge se voit attribuer la gestion d’une prestigieuse collection de 1.920 dessins de grands maîtres et 25 livrets de croquis d’artistes réputés comme Michel-Ange, Jordaens et Boucher. En effet, la Fondation “Stichting Jean van Caloen” de l’espace domanial du château de Loppem cède à partir du 17 mai prochain la conservation et la gestion de cette collection au Cabinet des Estampes de Bruges. Les dessins, qui datent de la période qui s’étend entre la fin du 16ème siècle et le 20ème siècle, ont été collectionnés par le baron Jean van Caloen (1884-1972).

Michelangelo recto Stichting Van Caloen Musea Brugge
Jordaens recto Stichting Van Caloen Musea Brugge
« Prêtre donnant sa bénédiction » , Jacques Jordaens

Trésor caché

Cette collection comprend entre autres le dessin du « Prêtre donnant sa bénédiction » de Jacques Jordaens et une élégante représentation d’une jeune femme du peintre français François Boucher.

Le chef-d’œuvre absolu étant l’impressionnante « Lapidation de saint Etienne » de l’éminent maître Michelangelo Buonarroti. Il s’agit du seul dessin de ce grand artiste italien de la Renaissance qui a été conservé en Belgique. Il présente en exclusivité l’étude d’une composition qui illustre sur papier le cheminement de la conception artistique. L’artiste utilisait de tels croquis en guise de préparation à l’œuvre finale, que ce soit une peinture ou une sculpture.

Michelangelo recto Stichting Van Caloen Musea Brugge
« Lapidation de saint Etienne », Michelangelo Buonarroti

Outre les œuvres des maîtres italiens et français, les écoles flamande, hollandaise et belge sont également bien représentées. Cette collection constitue donc un véritable trésor caché qui méritera nos meilleurs soins. Ce n’est que sporadiquement que certains de ces dessins de grande valeur ont été donnés en prêt par le passé.

Recherche scientifique

Cette acquisition permet au Cabinet des Estampes de Bruges d’ajouter quelque 2000 dessins à sa collection, qui compte déjà 20.000 œuvres sur papier.

Nous allons soumettre ces dessins à une recherche approfondie, ensemble avec une équipe d’experts dans ce domaine. Cette étude permettra d’établir un catalogue scientifique de la collection qui mettra l’accent sur les pièces les plus importantes. Il sera publié en accompagnement d’une exposition consacrée à ces dessins qui se tiendra dans la nouvelle halle BRUSK. En outre, la collection sera prochainement révélée dans sa totalité par voie digitale sur notre site Internet, ceci afin de rendre les dessins accessibles à tous.

La fantastique collection de dessins de la Fondation Jean van Caloen permet à bon nombre d’artistes qui n’y étaient pas encore représentés de faire leur entrée au Cabinet des Estampes. Qui plus est, la collection Jean van Caloen comprend de nombreux dessins qui sont complémentaires à ceux de la collection du Cabinet des Estampes.

Anne van Oosterwijk, Directeur de Collection Musea Brugge

Exposition de sept pièces d’exception: sneak preview

Musea Brugge et la Fondation Jean van Caloen célèbraient ensemble cette cession de collection lors d’une exposition à petite échelle autour de sept pièces d’exception. Ces dessins pourraient brièvement être admirés du 17 au 22 mai avant de rejoindre le Cabinet des Estampes avec les autres dessins. La collection sera entièrement enregistrée et digitalisée en haute résolution afin de pouvoir être accessible à tous sur notre banque de données.

Au sujet de la Fondation Jean van Caloen

C’est en 1856 que le baron Charles van Caloen et son épouse , la comtesse Savina de Gourcy Serainchamps, firent construire le romantique Château de Loppem.

Le château abrite une riche collection d’œuvres d’art, pour la plupart acquises par le Baron Jean van Caloen (1884-1972), le petit-fils de Charles. Il s’avéra être un collectionneur passionné au goût éclectique tant pour les sculptures médiévales, la peinture flamande, les grès de Raeren et Westerwald, les albâtres de Malines et l’ivoire portugais que pour les manuscrits enluminés, les gravures et les dessins.

Le Baron Jean van Caloen a créé en 1951 une fondation portant son nom et qui comporte le château avec son parc, les annexes ainsi que tout le mobilier. Cette fondation a pour but la conservation et la préservation pour les générations futures de tout le complexe domanial ainsi que le développement de la notoriété et l’élargissement de ses collections.